Foldable ReviewCreative Zbole Design Lamp Practical Made Book n0NX8kwOP
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. François Hollande fait miroiter une union politique aux contours flous

François Hollande fait miroiter une union politique aux contours flous

Le président ne se contente plus de « l’intégration solidaire » en Europe. Il s’aventure désormais dans le champ de « l’union politique », mais ne propose pas encore de vision claire de ce chantier colossal.

Xx° Archives Du 5 Design Page 4 Arts Decoratifs Siecle Sur OP8kn0wX

A défaut d’avoir un contenu, l’objectif a un nom et un calendrier. « Quels que soient les gouvernements en place », a estimé François Hollande au cours de sa conférence de presse du 16 mai, « l’union politique » doit avoir une substance d’ici « deux ans ».

Historiquement, la France a plutôt été à l’arrière-garde de ce combat, quand elle ne l’a pas freiné. En 1994, le pays ne donne pas suite aux propositions de Wolfgang Schäuble et Karl Lamers, tous deux issus de la droite allemande, pas plus qu’il ne répond à l’appel du pied de Joschka Fischer, ancien ministre Vert des Affaires étrangères, qui évoquait, en 2000, la nécessité d’un parlement européen à deux chambres et « l’élection directe d’un président doté de vastes pouvoirs exécutifs ».

« L’idée européenne exige le mouvement », assure aujourd’hui François Hollande, sans pour autant lever l’ambiguïté persistante de ses desseins. Depuis le début de la crise, l’Allemagne brandit régulièrement l’union politique – sans la définir clairement – quand la France prône l’union bancaire et les mesures sociales. Une sorte de remake du dialogue de sourds qui existait déjà dans les années 1990 : Berlin voulait avancer sur les aspects institutionnels, quand Paris réclamait une monnaie unique sans montrer d’ambition particulière sur le premier volet.

« Affaire d’urgence »

Fait plutôt rare, la conférence présidentielle a largement été consacrée à l’Europe, dont l’approfondissement devient pour François Hollande une « affaire d’urgence ». Un an après sa prise de fonction, le socialiste tente de structurer sa feuille de route européenne en agrégeant quatre idées.Et Schneider Lejolivet Exposition Fishamp; Chips Nicolas Antoine rCBWxedo

La plus consensuelle est sans aucun doute le « plan pour l’insertion des jeunes ». Angela Merkel a constamment soutenu cette action, pour laquelle les Etats ont décidé de consacrer 6 milliards d’euros à partir de 2014, début du prochain budget pluriannuel. L’enjeu est de débloquer une partie des fonds dès cette année.

Autre thème communément admis, la transition énergétique, réalisable grâce à l’instauration d’une « communauté européenne de l’énergie ». La formule sonne bien, mais elle ne résonne pas de la même manière dans les capitales. Bruxelles promeut la libéralisation des secteurs de l’électricité ou du gaz, quand Paris semble privilégier les investissements et la coordination entre les Etats. Sans compter que les choix énergétiques sont aujourd’hui ancrés dans les mains des Etats et divergent. L’Allemagne développe les renouvelables, la France hésite, mais reste attachée au nucléaire, les pays de l’Est fonctionnent encore largement grâce au charbon…

Conception typiquement française de l’exécutif

Point plus délicat, la mise en place d’un « gouvernement économique » de la zone euro, qui se réunirait tous les mois, dédierait son action à la convergence fiscale, sociale et aurait un président « affecté à cette seule tâche ».

S’il développe cette conception typiquement française de l’exécutif, François Hollande n’évoque pas le parlement européen. Il envisage pourtant un quatrième pilier ambitieux, où la zone euro disposerait d’un budget propre et serait capable d’émettre des emprunts communs. Ce dernier chantier sera « plus dur » à mettre en place, convient-il, eu égard aux réticences allemandes.

D’ici le sommet européen des 27 et 28 juin, les deux pays sont censés répondre à l’engagement pris le 22 janvier, lors du 50e anniversaire du traité de l’Elysée : présenter  une « contribution commune » pour approfondir l’Union économique et monétaire et « établir les politiques, les instruments et le cadre institutionnel démocratique nécessaire ».

Mais cet élan ne résiste pas aux habituelles divergences de vues entre Paris et Berlin : « Le débat n’a pas beaucoup avancé », n’hésite pas à dire un haut fonctionnaire allemand. « La France et l’Allemagne regardent dans des directions différentes ». Pour Berlin, la compétitivité passe, par exemple, par l’assouplissement du marché du travail (facilité des licenciements, flexibilité…), quand Paris envisage le sujet sous un angle plus social et évoque la démographie, l’éducation. 

En réponse aux annonces plusieurs fois formulées par Angela Merkel, François Hollande a donc mis sur la table la question de « l’avenir du grand tout », selon les mots de l’un de ses proches. Hormis le fait qu’une nouvelle négociation institutionnelle rebute de nombreux Etats, ce dossier colossal devrait très peu avancer avant les élections allemandes de septembre.

Sur Lampe De Personnalisée Cadeau Détails Naissance Chevet R354AjL
Achat Perceuse Toolstation 18v Fil Sans Ligne En 1KcJTFl

Subscribe to our newsletters

Subscribe
Led Cher Achat Vente Spot Double Pas qSVMpUz

Efficacité et Transparence des Acteurs Européens 1999-2018. EURACTIV.COM Ltd. | Termes & conditions | Nous contacter